Feijoada, plat national du Brésil

Publié le par maracuja

A base de cochon et de haricots noirs, la Feijoada est un pur produit de l'histoire du Brésil, un mélange des cultures culinaires européennes, africaines et amerindiennes. Née chez les esclaves, ceux-ci n'avaient accès qu'aux bas morceaux du porc : oreilles, pieds, museaux. Aujourd'hui, bien sûr, le plat a été aggrémenté de morceaux plus nobles et de charcuterie. La feijoada est traditionnellement servie accompagnée de riz, de chou cuit, de farofa (farine de manioc torrefiée) et de fines tranches d'oranges, apportant un goût acidulé et aigre-doux.

 


 
Ingrédients (pour 6 personnes) :
- 500 g de haricots noirs
- 500 g de viande de boeuf séchée
- 2 oreilles de porc
- 1 pied de porc
- 250 g de saucisses de porc
- 2 saucisses fumées de types différents
- 250 g de côtes de porc ou de palette fumée
- 250 g de lard
- 2 gousses d'ail, 2 oignons émincées
- 3 feuilles de laurier
- 1 piment rouge
- 20 feuilles de choux vert
- 1 bouquet de coriandre fraiche
- 1 cuillère à soupe d'huile d'olive 
- Sel, beurre
- 500 g de riz cuit à l'eau
- 250 g de "Farofa" (farine de manioc cuisinée)
- 5 oranges

Préparation :
- La veille lavez et faites tremper les haricots (ne pas jeter l'eau), les viandes salées et séchées
- Changez l'eau des viandes salées et séchées plusieurs fois
- Dans une cocotte minute, faites revenir les oignons dans un peu de lard fondu.
- Ajoutez l'huile d'olive puis tous les ingrédients (garder un oignon et la coriandre). Ajouter un peu d'eau si nécessaire pour bien couvrir.
- Laissez cuire environ 45 min après chuchottement de la cocotte
- Ajoutez la coriandre hachée et l'oignon restant.
- Lavez et roulez les feuilles de chou
- Coupez-les en rondelles afin de confectionner des lamelles
- Dans une passoire, arrosez-les d'eau bouillante et égouttez, puis faîtes revenir dans du beurre.
- Pelez les oranges à vif et coupez les en rondelles
- Servez avec le riz, la farofa, le chou et les oranges

La feijoada peut évidemment se faire cuire dans une marmite classique, minimum 3 heures.
A mon goût, encore meilleur réchauffer.

Publié dans Plats uniques

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article